US Luzech : Le rugby pour tous !

La citation rugby

Il n'y a pas de besogne rebutante dans le jeu d'avants dès lors que chacun a bien conscience de ce qu'elle apporte à l'ensemble et goûte à une réussite dépassant sa propre personne. Lucien Mias





Le site de Rugby Amateur

   

Nos liens rugby

 

Le Rugby à la télé

Rugby TV est fourni par le Rugbynistère

Radiovalie 100% rugby


Dernière Photo ajoutée

Oscar Beauvilain
Saison 2016-2017





Les archives des actualités

    -> Cliquez ici

Flash USL

Cadets RQL : Samedi 22 avril à 14h30 les Cadets recevaient St Sulpice sur lèze à Luzech au stade de la douve en coupe des Pyrénées. Ils continuent leur route après leur belle victoire 27 à 12.

Juniors RQL : les juniors s'imposent 22 à 3 face à une valeureuse équipe de Nafarroa en 16èmes de finale du championnat de France ! Bravo 

Féminines : Dimanche 30 avril Huitièmes de finale Fédérale 2 Luzech - Brive à 15 heures
Dimanche 30 avril Stade Louis-Delpech de Gourdon Route des Vitarelles.

Amis du club USL : Jeudi 4 mai repas à 19h30 au clau del loup à Anglars-juillhac. Inscription obligatoire en cliquant ici  


Les nouvelles de l'USL

Du jeu, encore du jeu, toujours du jeu!

En ce samedi, qui deviendra pluvieux en fin d’après midi, je me disais qu’il fait bon être installé derrière les barrières d’un stade, à regarder la belle jeunesse s’épanouir dans cette pratique qui nous passionne, alors que le beau temps joue les prolongations pour ne pas venir troubler la fête.

Les juniors pour une première fois cette saison nous ont offert un match plein, plein de détermination, plein de belle volonté et plein de jeu. 

Et ce n’est pas un hasard si le référé a sifflé la fin de la rencontre sur le bel écart de 25 points en faveur des bleus et blancs. Non pas que les Gersois de Fleurance aient démérité, tant ils se sont mis au diapason d’une alternance jeu déployé, jeu groupé, jeu en pénétration, jeu au pied, jeu à la main. 

Ces groupes maîtrisent le mouvement général dans ses grandes lignes et sont donc sur la bonne voie de la compréhension de la logique du jeu. Nous en parlons régulièrement, mais il est sans doute besoin d’aller consulter les écrits du très cher Deleplace. 

Cela me remet en mémoire l’échange que j’eus avec le jeune Quentin qui m’affirmait laisser à chaque rencontre, son cerveau au vestiaire. 

J’ai du lui rappeler qu’il fallait vite qu’il en fasse la reconquête, que ces postulats dataient d’un autre époque que je pensais révolue… et qu’il fallait en priorité se servir de sa tête, de son intelligence pour devenir un bon joueur voire un grand joueur. 

La vaillance, le courage ont leur limite. 

Il s’agit certes d’aller “au front“ mais pas pour y mourir. Cette préoccupation doit lui permettre de me faire un compte rendu de ses prestations qui aille au delà de l’échauffourée du premier quart d’heure… pour me décrire la belle sensation de franchir la ligne de défense adverse dans un intervalle après un bon calcul de course préparatoire…


Les cadets ont eu plus de mal et n’ont obtenu en leur faveur que l’avantage de 8 points. Ils nous avaient habitués à plus de continuité, plus d’allant, plus d’initiatives collectives. Sans doute l’idée saugrenue que leurs adversaires allaient être coriaces les a t ils amenés à de la retenue, de la prudence, de la moindre initiative avec un début de rencontre où le jeu au pied fut dominant et où l’on croyait voir la copie mal assurée de nos pros de l’élite.  

 

Par bonheur ils surent mettre en place des enchaînements qui les conduisirent dans l’en but adverse et assurèrent la victoire. 

Alors il est facile de faire leçon. Plus on développe de jeu, plus on a de chance de marquer. Mieux on respecte la logique du jeu, plus on a de chance de gagner. 

Alors les jeunes, continuez à ne vous occuper que du jeu, encore du jeu et toujours du jeu, nos grands du XV de France ont besoin en ce moment de votre exemple pour renouer avec le plaisir et la victoire.

Ce dimanche, nos infernalles luzéchoises étaient imprégnées en lettre d’or de la supplique du jeu à tout va.

Comme à leur habitude, leurs lignes se coordonnent, se complètent, s’additionnent et un écart de 50 points les récompensent et nous ravit. Quand vient s’ajouter, la puissance, le total engagement, le désir de produire toujours plus quelques soient les conditions de jeu, alors nous ne pouvons qu’avoir envie de revenir dès le prochain rendez vous… dimanche prochain à la Douve…. pour du jeu, encore du jeu, toujours du jeu !


Ajout le 01-03-2015      

Rugby féminin : Luzech surpuissant écrase Albi 50 à 0

Fédérale Féminines à XV : Luzech 50 - 0 Albi (MT 38 à 0) 
Pour Luzech, 8 essais : Galthié A. (3), Sabatié (2), Favero, Raynal, Salgues et 5 transformations Clémentine Bonis. Arbitre : A. Cubaynes

Equipe de Luzech : Lacombe, Vernhié, Treil, Boulineau, Mardi, Henras, Galthié M, Bonis, Galthié A, Favero, Raynal, Cot, Sabatié, Bédat, Nourrisset. Rempl.: Gauthier, Coupé, Cabanel, Soares, Vaillant, Salperwyck, Salgues. Entraineurs David, Faillé, Calles.

Sous une pluie incessante et sur un terrain gras, les INFERNALLES ont régalé le nombreux public venu les encourager avec un jeu très accompli et une volonté de tous les instants. Prises à la gorge d'entrée, les Albigeoises n'ont pas réussi à desserrer l'étreinte ni à contrer la puissance des Luzéchoises. Deux essais bien construits sur des enchaînements avants et trois-quarts permettent de prendre le large au score.

Les Rouges et Blanches ne relâcheront plus leur étreinte en poursuivant leurs actions avec application et détermination pour atteindre la mi-temps sur le score de 38 à 0.

La seconde période permettra de faire tourner tout l'effectif et de donner du temps de jeu à toutes les filles en conservant leur jeu collectif.

L'un des coachs F. David est << très satisfait de ce match sérieux devant une équipe qui n'a rien lâché. Il se réjouit de la volonté de jouer malgré les conditions atmosphériques. Cette partie est pour lui à l'image du sérieux dont les filles ont fait preuve à l'entraînement ces 15 derniers jours >>.

La route vers la qualification est bien engagée et se poursuivra dimanche prochain avec la réception de Marmande.


Ajout le 01-03-2015      

Deux victoires pour RQL face à Fleurance

Cadets : victoire face à Fleurance 13 à 5

Juniors : victoire 28 à 3







Ajout le 01-03-2015      

Cadets RQL

Samedi 21 février était un jour de rattrapage pour nos deux équipes cadets.

Les cadets à 12 ont été largement défait à Fronton…. Après une première mi temps catastrophique (34 à 0), ils ont heureusement redressé la barre en deuxième période pour s’incliner finalement 39 à 0.

Les cadets à 15 se sont rendus à Pouyastruc, près de Tarbes pour y défier l’Entente des Coteaux.  Face à une équipe qui jouait là très certainement sa dernière chance de qualification, après  plus de 3 heures de bus, dans ders conditions climatiques très difficiles ( pluie, neige fondue, froid), sur un terrain à la limite du praticable, ils ont livré une belle copie : courage, abnégation, solidarité…. Et finalement l’emporter 21 à 3, point de bonus en poche.


Samedi 28 février, les cadets à 12 iront à Balma, les cadets à 15 et les juniors recevront Fleurance au stade Lucien Desprat à Cahors.


Ajout le 24-02-2015      

Luzech s'incline au TUC 17 à 15 malgré un match plein

Pour le TUC : 3 essais, 1 tr. Moga.
Pour Luzech : 3 essais Resséjac, Porte, Ferré.

Luzech : Ferré, Zonghero, Bouscary, Zorzanello, Rouillon, Bessières, Harmel, Pradayrol, Relhié, Rinié, Calvo, Barrières, Dudicourt, Porte, Resséjac. Rempl. : Sanchez, Lagarrigue, Germany, Ayral, Orihuela, Fage.

Luzech entame bien le match. Il bénéficie d'une pénalité, manquée (2è) puis marque un essai à la 5è. 5-0. Le TUC réagit et inscrit 2 essais à la 11è et 18è. 5-5 puis 10-5. Luzech bien présent réagit et recolle au score. 20è. Ballon récupéré sur un ruck, Resséjac perce et transmet à Dudicourt qui donne à Porte. 10-10.

Les Lotois finissent fort, enchaînent les bonnes séquences, occupent le camp du TUC sans scorer. 10-10 à la pause. 
A la reprise, l'arrière toulousain marque un 3ème essai 17-10 44è.
Mais Luzech courageux, revient dans le camp du Tuc, construit par ses avants et Ferré est à la finition. La transformation heurte le poteau. 17-15 (51ème).

Si le TUC manque 2 pénalités, Luzech a un nouveau temps fort à l'heure de jeu. Rinié joue au pied, Resséjac récupère, Bouscarry enchaine, le dernier défenseur toulousain va en touche dans les 5 mètres. La touche est jouée, une pénalité est obtenue en bord de touche, Luzech choisit la mêlée qui ne donne rien. Dans les dix dernières minutes, Luzech essaie de l'emporter, mais ne parvient pas à marquer.

Aurélien Calles (entr.adj.) : Nous avons rarement aussi bien joué au TUC, et ces derniers matchs. Nous avons fait l'effort de construire de bonnes choses, de proposer des actions intéressantes.
Il faut se lâcher et persévérer.


Ajout le 22-02-2015      

Compétition Territoriale Honneur

Compte tenu des conditions climatiques actuelles et afin d'éviter, dans la mesure du possible, l'application de la règle de péréquation, le Bureau du Comité, lors de sa réunion du 8 février a,sur proposition de la Commission Territoriale des Epreuves, validé la modification du calendrier de la compétition Honneur.

En conséquence, le dernier match des play-down contre le Canton d'alban qui devait se dérouler le 
29 mars aura lieu le 5 avril 2015. En effet, toutes les rencontres de la dernière journée de la phase qualificative ou de classement se jouent à la même date et à la même heure sans possibilité de report.


Ajout le 20-02-2015      

Ecole de Rugby de Luzech - U12 et U14

Samedi 21 février à 10 h reprise de l'entraînement, présence impérative de tous à la Douve.
Les choses sérieuses arrivent à grands pas avec samedi 28 février un déplacement à Fleurance pour le premier GROUPAMA de la phase 2, où Castelnau sera également de la confrontation.

Bonne chance à nos trois minimes : Maxime Amat, Maxime Bonnefont et Baptiste Cassan, qui vont dignement représenter l'USL mardi et mercredi à Souillac lors du rassemblement des U14 en vue de la sélection départementale. Ils vont à coup sûr franchir cette nouvelle marche, nous en sommes persuadés.


Ajout le 16-02-2015      

S'adapter à un terrain lourd et glissant.

Les conditions de jeu de ce dimanche nous ont amené bien sûr à nous poser quelques questions. Le terrain gorgé d’eau, à notre arrivée, mais “présentable“ nous annonçait tout de même que cela n’allait pas durer dès les premiers crampons foulant la pelouse. 

Les premières courses, les premiers appuis, les premiers rebonds… nous donnent vite l’indication qu’il va falloir adapter les décisions, les conduites.

Les appuis sont beaucoup moins sûrs et conditionnent la réalisation de toute la technique. 

Les coups de pieds dans le jeu courant, ou placés, nécessitent de la précision, de l’application dans la prise d’appuis. 

Les passes, elles, ne présentent pas de gros déficit tant la qualité des ballons (légèreté, grains) facilite contrôle et frappe. Révolue depuis bien longtemps l’utilisation des bons vieux Wallaby en cuir du 20è siècle pesant 3 kgs après 10 minutes de jeu et incontrôlables dès le coup d'envoi.

Ces premières évaluations nous permettent d’affirmer d’emblée que contrairement à l’idée reçue, les défenseurs ne sont pas avantagés.  

Les défenseurs se déplacent moins vite et la vitesse de transmission du ballon est quasi équivalente. Donc profitons de cet avantage pour faire encore plus circuler le ballon! 

Tout en sachant que, sur terrain sec, une bonne circulation du ballon va plus vite que la course des joueurs. L’équipe 2 en a fait la démonstration. La première série de trois passes successives a amené le premier essai! Alors que toutes les autres tentatives de joueurs porteurs se sont terminées par des placages aisés de l’adversaire.

Un autre constat émerge. Il va falloir être encore plus vigilant, plus coordonné en défense et sur le plan individuel et sur le plan collectif. 

La fragilité des appuis au sol nous fait choisir de ne pas défendre trop de façon axiale, de peur d’être vulnérable sur les deux côtés. Il vaut mieux orienter la course du porteur de balle vers l’extérieur et donc viser son épaule intérieure.

Pour les attaquants, se rapprocher légèrement les uns des autres ne parait pas nécessaire. 

Par contre, prendre moins de profondeur est utile car les courses directionnelles sont un peu moins rapides et pourraient conduire à du retard de placement. Dans cet ordre d’idée, utiliser les temps de départ décalé de la ligne d’attaque est adapté. Rappelons qu’il s’agit de se positionner tous quasiment à plat et de ne démarrer sa course que lorsque le précédent est déjà en déplacement. 

Ce dispositif demande beaucoup de travail, d’entrainement mais est sans doute très adapté à ces conditions de jeu. 

Un dernier point concerne le jeu au pied de déplacement. Le ballon a tendance à moins rebondir, voire à s’arrêter dans un secteur boueux. Il faut donc en tenir compte et faire en sorte que cela devienne un avantage supplémentaire.  

Ces réflexions pourraient laisser à penser qu’il s’agit d’un bouleversement. Il n’en est rien. L’engagement, le mental de l’équipe est premier dans notre pratique et reste la condition sine qua non de la victoire.


Ajout le 16-02-2015      


 -> Consultez les archives des actualités de l'USL RUGBY