Moi, je n'ai jamais compris les décisions des arbitres britanniques. Elles sont intraduisibles, même en anglais. Jean-Pierre RIVES